plan d’amour

prologue vulvaire
liches musicales légères

j’aime prendre mon temps et embrasser toute ta bouche
si tu pouvais ne pas bouger juste toute me la donner

et tu respires fort dans mon oreille, fort mais timoré
quand la moiteur se dépose par couches

effluves qui s’aèrent
fenêtre rectangulaire