je m’endors sur les pieds.

tu n’es plus là
tu es là
















bas
seize heures plus loin
on se rejoint
des lettres
du bouts des clics
je dois l’admettre
la langueur est logique
ta face me revient
en coups d’oreiller
je me rappelle de tes mains
je m’endors sur les pieds

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s