with distinction II

un chapitre qu’on brusque
un con qu’on concasse
un veau qu’on dévisse

un vide de sens outrageux

j’me repasse la scène

inspiration expiration

c’est pas compliqué
j’t’aurais déboulé dans les escaliers
j’t’aurais cogné l’organe de la copulation
j’te l’aurais égorgé ton mollusque
j’lui aurais squeezé le fruit du chêne
j’aurais saigné sa jaquette grasse
pis ta face de câlisse
j’lui aurais vomi dans les yeux

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s