et finalement qu’est-ce qui m’émeut

mes triceps se brodent
mes shorts se scindent

cet été
des bananes la nuit
à l’Intermarché
du feta des noix mes amis les commis

dans mes mains
l’écriture
les ampoules au travers
j’adoucie mes blessures
aux sapins
au plein-air

les lèvres bleues
les langues en ténor
qui m’apportent du confort
qui me réchauffent le froid du lac
des baisers qu’on m’arnaque
des caresses qu’on me fauche
promène-moi à droite à gauche
flatte-moi le psoas illiaque

trop d’éventualités
et je calcule tout
je ne suis pas une artiste
je suis une spécialiste
en blagues sans but
dévergondée
qui déboule les tabous
pas décidée, disparue
ramasseuse d’histoires burlesques
d’aventures pas de tête
tannante
contrariante

je suis une enquiquineuse harcelante des soirées enflammées
à vous enivrer le nez
l’alcool les jupes les cuisses aux fruits
à vous tirer l’envie
vous manger la borne d’amarrage
à vous mettre au recyclage
vous dessiner mon passé, mon présent
mon futur florissant

regardez où j’en suis
où vous lapidez vos biens
dites-moi que je suis belle
je resterai à vos côtés
replacez-moi la bretelle
et mes études en biscuit,
et mes bouquins
j’en ai rien à cirer

merci bienvenue dans mon univers
je vous donne tout gratuit
ces vers
ce talent
cet argent
cette énergie

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s