tu sens le gazon

tu sens le gazon
tu t’es trop couché dessus
t’as d’la moutarde sur le menton
tu manges don ben mal

si j’avais su
qu’tu étais là
j’s’rais venue t’voir
c’est normal

quand j’vois tes cheveux verts
quand j’sens ton odeur
de fourmis
j’ai envie
de t’flatter la pelouse
en sentant l’air
en regardant le vent
je vante ta splendeur

tu jases avec les écureuils
tu jases avec tes souliers
tu jases à n’importe quelle heure
avec ou sans tes souliers

le pesticide
ça pue

un jour on partira
loin loin loin d’ici
si tu t’décides
à tondre ta barbe

t’es pas sortable
tu te taches tout le temps
t’as du jaune ici
viens ici
que j’t’enlève ça

bon
c’est beau comme ça
tu sens bon
pis tu pues pas

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s